Ces notions « Leadership » et « intrapreneuriat » vous paraissent étonnantes combiner ensemble. C’est justement, l’intérêt de les associer pour faire comprendre l’importance de favoriser le leadership de vos collaborateurs avec un esprit d’intrapreneur.   

Gagner en leadership

Le leadership naturel est rare, en effet il y a des personnes qui « attirent » et qui ont de l’influence ou du charisme sans le travailler. Cette qualité personnelle ou soft skill s’avère essentielle en entreprise. Mais ceci n’est pas systématiquement inné, il est tout à fait possible de développer cette qualité et de révéler une âme de leader.

S’approprier les atouts d’un intrapreneur

L’intrapreneuriat est une forme d’innovation pour les entreprises. La plupart des intrapreneurs développent des compétences de savoir-être qu’ils n’auraient pas expérimenté dans un poste très encadré et structuré, plus classique.

L’idée de ces ateliers est de dépasser les idées reçues que peuvent avoir certains collaborateurs, à savoir « oui, mais lui, il est fait pour ça », « il a une âme d’entrepreneur, de leader ». Nous avons tous en nous ce pouvoir quand nous sommes animés d’une mission, et lorsque nous sommes alignés avec nos valeurs.

Par ailleurs, une des grandes capacités d’une personne ayant du leadership, ou d’un intrapreneur, est sa capacité à s’entourer des bonnes personnes, à développer les bonnes connexions.

Combiner le leadership avec un esprit intrapreneur pour développer les connexions

Pour développer l’innovation interne, il est important que l’ensemble des collaborateurs puissent être dans une dynamique interne et externe. C’est souvent les publics créatifs, qui ont ces capacités. Et si demain, ce sont vos comptables qui sont en capacité de se connecter au monde extérieur, d’aller chercher de nouvelles idées dans les start-ups, puis de les réadapter et les développer en interne. Ne serait-ce pas un axe d’amélioration ?  Travailler en mode réseau, sortir du cadre, networker et jouer de son influence.

 

Activités possibles

  • Petit déjeuner Inspirants, Conférences thématiques 1 h 30
  • Programmes de formation
  • Learning expédition

Nos intervenants : 

Coach en management, coach en conduite du changement

Learning Expédition : Club d’intraprenariats, incubateurs/accélérateurs

Vous êtes face à de grands changements, il faut impliquer d’avantage vos collaborateurs, ils doivent avoir envie de vous suivre et de s’engager avec vous, dans votre projet.

Comment faire pour donner envie aux autres de vous suivre ?

L’estime de soi est un élément psychologique essentiel dans les relations avec les autres. Chaque individu se fait une idée de lui-même. Cette image de soi se construit au fil des années, avec notre vécu et notre expérience. Etre en bonne santé mentale, c’est se connaître, connaître ses forces, ses faiblesses, ses besoins et cela permet d’avoir une image de soi en rapport avec la réalité. Et c’est justement grâce à cette connaissance de soi-même que l’on est « bien dans ses baskets » et que l’on peut s’accorder de la valeur, de l’importance.

De part cette image positive de soi-même, vous pouvez enrichir votre vie, puisque ce sont les personnes heureuses qui sont agréables à côtoyer. C’est lorsque nous sommes « bien dans notre peau » que les relations tant personnelles que professionnelles sont enrichissantes et satisfaisantes. Il est donc très important, pour que vos collaborateurs veuillent vous suivre, que vous ayez une bonne estime de vous-même. Attention, comme pour vous, l’estime de soi de vos collaborateurs est aussi essentiel pour qu’ils puissent s’épanouir et travailler au meilleur de leur forme.

Maintenant comment garder l’authenticité de vos collaborateurs, comment faire pour qu’ils s’impliquent d’avantage?

Travailler en équipe permet que chaque personnalité enrichit le projet.

Ainsi les collaborateurs doivent rester eux-mêmes au travail, sans porter de masque, pour apporter ce petit « plus » dans l’équipe et naturellement s’épanouir, s’impliquer. Il faut que les collaborateurs aient donc un sentiment d’appartenance qui va permettre de les rassurer, de les intégrer et qu’ils se sentent valorisés lorsqu’ils travaillent avec vous.

Vous pouvez valoriser vos collaborateurs de façon à ce qu’ils aient une estime positive d’eux-mêmes. Mettez-les en confiance, reconnaissez  leur travail, respectez leur valeur et utilisez les forces de chacun. L’offre de goodies est aussi une façon de valoriser vos collaborateurs. C’est une attention qui leur donne envie de vous suivre puisque vous leurs avez apporté une importance particulière.

Plus les collaborateurs se sentent reconnus, plus ils seront motivés et s’impliqueront dans vos projets.

 

Formats :

  • Ateliers 45min à 1h30 ou des demi-journées
  • Conférences thématiques 1h ou 1h30
  • Coaching individuel et de groupe

Type d’intervenants :

Coachs en mieux-être, sophrologues, coachs en bilan de compétences (partenariat).

Danseurs, expression corporelle

Conseil en image

Activité de beauté (coiffeurs, barbiers, manucures…)

Test de personnalité et de forces

“Pourquoi le dossier n’est pas fini ?”, “Il faut qu’on parle”, “Vous n’avez rien compris” Ce sont des phrases que l’on peut entendre couramment et qui n’engage pas forcément le dialogue. Ces phrases peuvent nous mettre dans une position défensive.                                                                                                                                                          La communication des managers à un rôle important dans l’engagement de leurs collaborateurs et ainsi que pour l’ensemble de l’organisation.

La communication, une nécessité

Une bonne communication est un élément clé de la réussite d’une entreprise. Les personnes qui composent une entreprise, ne forme pas simplement des équipes parce qu’ils effectuent la même mission ou des missions complémentaires. Ils le sont parce qu’il y a un intérêt à partager leurs informations. Effectivement, ils partagent leurs connaissances, des informations importantes, ils expriment leurs besoins, leurs envies, leurs idées ou leurs frustrations. Grâce à ça, les équipes, qui composent une entreprise pourront avancer plus vite, se soutenir et échanger dans de meilleures conditions.                                                                                                                                      En outre, communiquer de manière positive ouvre un terrain plus serein d’expression.

Un outil puissant pour une équipe plus engagée

Quand la communication n’est pas adaptée à l’interlocuteur, à la situation et aussi au contexte. Il y a de forte chance que le message soit mal compris, ou mal interprété. Cela peut engendrer des effets indésirables au travail. Ne pas l’exprimer peut nous « ronger », change notre humeur et nous rend irritable.

Pour cela, le respect, la compassion et l’empathie sont des réels piliers à la communication. L’apprentissage de ces piliers vont permettre une meilleure compréhension des autres mais aussi une meilleure connaissance de soi-même. Cela permettra de transformer des situations conflictuelles en dialogue constructif, d’être plus pertinent dans notre discours et ainsi de contrôler nos émotions pour favoriser une meilleure collaboration.

De plus, la base d’une bonne communication est l’écoute active. Selon Carl Rogers, l’écoute active est une technique de communication qui consiste à utiliser le questionnement et la reformulation afin de s’assurer que l’on a compris au mieux le message de son interlocuteur et de le lui démontrer. C’est est une compétence qui permet de mieux comprendre son interlocuteur, notamment ses besoins et ses demandes qui sont des notions importantes pour un manager. En outre, une bonne écoute et donc une bonne compréhension de l’autre, atteste de l’attention qu’on lui porte, il se sent ainsi valorisé et son avis est pris en compte.

Les bénéfices vont plus loin encore car si nous avons le sentiment d’être écouté et d’être entendu par l’ensemble de notre équipe et par notre manager, cela améliorera aussi notre niveau d’engagement.

 

Activités possibles :

  • Ateliers de 45 minutes à 1h30 ou des demi-journées
  • Conférences thématiques 1h ou 1h30
  • Programmes d’approfondissement/ cursus de formation de 8 séances

Type d’intervenants :

Coach en communication positive, en PNL (programmation neuro-linguistique), en ANC (approche neurocognitive et comportementale), en PNC (programmation neuro-coporate), en CNV (communication non violente). Formateurs en gestion des conflits, Intervenants en communication non verbale, Facilitateurs en communication (Ice Breakers), Sophrologue ou intelligence adaptative.

Tout au long d’une carrière professionnel, certaines situations nous amènent à devoir prendre la parole en public. Il est donc essentiel de savoir comment s’y prendre de manière à pouvoir gérer son stress, d’être convaincant et percutant dans le message à transmettre.

Osez prendre la parole libère des endorphines

La clé d’un discours percutant va être pour l’orateur de rester authentique, de rester soi-même et de surtout pas de jouer un rôle. Il ne suffit pas de réciter un discours avec simplement des mots, mais d’incarner, de s’approprier le texte, la scène et d’embarquer le public dans votre récit.

L’authenticité permet d’apporter « un plus » au discours, une « personnalité », de le rendre plus « vivant » et plus « dynamique ».

Dès lors que vous êtes authentique, vous-même, vous arrivez à captiver votre auditoire.

Pour être un bon orateur et faire adhérer le public à vos idées, il important aussi de faire passer ses idées avec conviction.

En effet, pour pouvoir convaincre, il faut faire comprendre à ses interlocuteurs que vous-même êtes absolument persuadé de ce que vous dites. Que votre discours est fondé sur des faits, des preuves évidentes.

Et c’est cette conviction qui va donner l’envie d’adhérer à vos idées.

 

Quelques conseils pour préparer votre prise de parole :

Les mots sont-ils les plus important dans un discours ?

Vous allez nous dire : indispensable. En effet, « les mots » représentent vos idées, ce que vous pensez, le fait d’exprimer votre opinion. Mais, le plus impactant dans un discours est enchaînement de vos idées, la suite logique qui vous amène à une conclusion.

Astuce #1: Commencez votre discours en racontant une « histoire » afin que votre public puisse s’identifier et ainsi capter son attention.

Et la posture, la voix, les gestes, dans tout ça ?

Et oui, la communication non verbale représente 92% de notre communication. Ce sont les éléments que votre auditoire se souviendra le plus dans votre prestation. Ne négliger pas la posture.

Astuce #2 : soyez bien ancrer dans le sol, les pieds à la largeur de bassin pour être bien stable. Votre respiration, votre souffle doit être fluide. Un speaker qui parle trop vite, donc l’impression qu’il n’a pas envie d’être là. Respirer, ça réoxygène votre cerveau. Puis un silence, dans une phrase, entre deux paragraphes est agréable à entendre.

Poser sa voix, avoir une bonne intonation, varié de rythme sont des clés pour être plus authentique lors d’une prise de parole en public. Les gestes sont également à maîtriser ou à contrôler. Astuce #3 : Pour que votre auditoire retient mieux vos paroles, accompagnées les de gestes. Par exemple, voici 3 exemples, faites le geste du décompte, 1, 2 et 3 avec votre main.

Puis, un élément qu’on oublie, ou plutôt qu’on considère comme accessoire. Ce sont les vêtements. Pourtant il faut y porter une attention particulière. Ils permettent par exemple d’illuminer votre visage. Il faut être à l’aise dans ses vêtements. En effet, pour être à l’aise sur scène, il faut des vêtements confortable pour pouvoir bouger.

Astuce #4 : Évitez les vêtements trop serrés, surtout pour bien respirer et choisissez un pantalon habillé mais avec lequel vous êtes à l’aise pour bouger.

 

Formats :

  • Ateliers 45min à 1h30 ou des demi-journées
  • Conférences thématiques 1h ou 1h30
  • Programmes mixant les 5 disciplines pour une approche holistique

Type d’intervenants :

Coachs en mieux-être, sophrologues, scénaristes, conseil en image,vidéastes/photographes

De nos jours, les métiers changent beaucoup et de plus en plus vite. Un salarié qui fait parfaitement son travail aujourd’hui n’arrivera peut-être plus à le faire dans 3 ans, car ses compétences deviendront obsolète. 

Par exemple, grâce aux nouvelles technologies, des logiciels ont été créé pour optimiser la performance d’un métier. Mais il faut encore que les personnes qui occupent ce poste sachent l’utiliser. Ou encore, la robotisation va faire disparaître des métiers, donc les personnes qui travaillaient à la place des robots vont devoir retrouver un métier. Cependant chaque métier demande des compétences particulières.

C’est à ce moment-là, qu’on parle de formation, de s’ouvrir sur un nouvel horizon et d’aller au-delà de ce que l’on n’a appris et assimiler jusqu’à présent. 

C’est pour cela qu’il est devenu essentiel d’évoluer.

Travailler son intelligence adaptative

Faire évoluer ses croyances, ses peurs et être ouvert à une nouvelle dimension qui permet de découvrir des choses que l’on ne soupçonnait pas.

En effet, en faisant évoluer son état d’esprit, on peut être acteur de ses propres compétences. En sortant de sa zone de confiance certes, en prenant des risques parfois, mais en étant leader de ses choix et maitre de son destin. Notamment en se formant seul ou en étant force de proposition, à l’initiative d’une demande de changement.

Il est important de comprendre la nécessité de faire évoluer son état d’esprit.

Il est également essentiel de savoir que face aux réticences et au changement, seulement un petit groupe de précurseurs, peut faire évoluer la masse. L’effet papillon est de mise.

La plupart des personnes redoutent de se mettre en risque parce qu’elles savent ce qu’elles perdent, mais ne savent pas encore ce qu’elles vont gagner. Le « petit groupe » pourra leur faire prendre conscience des avantages et que les risques sont surmontables.

 

Formats : 

  • Ateliers 45min à 1h30 ou des demi-journées
  • Conférences thématiques 1h ou 1h30
  • Coaching individuel et de groupe

Type d’intervenants : 

Coach en mieux-être, sophrologues, coach en bilan de compétences (partenariat).

Préparateurs mentaux, coach en communication positives

Test de personnalité et de forces