“Pourquoi le dossier n’est pas fini ?”, “Il faut qu’on parle”, “Vous n’avez rien compris” Ce sont des phrases que l’on peut entendre couramment et qui n’engage pas forcément le dialogue. Ces phrases peuvent nous mettre dans une position défensive.                                                                                                                                                          La communication des managers à un rôle important dans l’engagement de leurs collaborateurs et ainsi que pour l’ensemble de l’organisation.

La communication, une nécessité

Une bonne communication est un élément clé de la réussite d’une entreprise. Les personnes qui composent une entreprise, ne forme pas simplement des équipes parce qu’ils effectuent la même mission ou des missions complémentaires. Ils le sont parce qu’il y a un intérêt à partager leurs informations. Effectivement, ils partagent leurs connaissances, des informations importantes, ils expriment leurs besoins, leurs envies, leurs idées ou leurs frustrations. Grâce à ça, les équipes, qui composent une entreprise pourront avancer plus vite, se soutenir et échanger dans de meilleures conditions.                                                                                                                                      En outre, communiquer de manière positive ouvre un terrain plus serein d’expression.

Un outil puissant pour une équipe plus engagée

Quand la communication n’est pas adaptée à l’interlocuteur, à la situation et aussi au contexte. Il y a de forte chance que le message soit mal compris, ou mal interprété. Cela peut engendrer des effets indésirables au travail. Ne pas l’exprimer peut nous « ronger », change notre humeur et nous rend irritable.

Pour cela, le respect, la compassion et l’empathie sont des réels piliers à la communication. L’apprentissage de ces piliers vont permettre une meilleure compréhension des autres mais aussi une meilleure connaissance de soi-même. Cela permettra de transformer des situations conflictuelles en dialogue constructif, d’être plus pertinent dans notre discours et ainsi de contrôler nos émotions pour favoriser une meilleure collaboration.

De plus, la base d’une bonne communication est l’écoute active. Selon Carl Rogers, l’écoute active est une technique de communication qui consiste à utiliser le questionnement et la reformulation afin de s’assurer que l’on a compris au mieux le message de son interlocuteur et de le lui démontrer. C’est est une compétence qui permet de mieux comprendre son interlocuteur, notamment ses besoins et ses demandes qui sont des notions importantes pour un manager. En outre, une bonne écoute et donc une bonne compréhension de l’autre, atteste de l’attention qu’on lui porte, il se sent ainsi valorisé et son avis est pris en compte.

Les bénéfices vont plus loin encore car si nous avons le sentiment d’être écouté et d’être entendu par l’ensemble de notre équipe et par notre manager, cela améliorera aussi notre niveau d’engagement.

 

Activités possibles :

  • Ateliers de 45 minutes à 1h30 ou des demi-journées
  • Conférences thématiques 1h ou 1h30
  • Programmes d’approfondissement/ cursus de formation de 8 séances

Type d’intervenants :

Coach en communication positive, en PNL (programmation neuro-linguistique), en ANC (approche neurocognitive et comportementale), en PNC (programmation neuro-coporate), en CNV (communication non violente). Formateurs en gestion des conflits, Intervenants en communication non verbale, Facilitateurs en communication (Ice Breakers), Sophrologue ou intelligence adaptative.