Blog
Faire grandir
Formation

Soft skills : ces incontournables de la QVT

Par
Sarah Macheboeuf
Modifié le
20
February 2024
Créé le
25
September 2023
Partager l'article
Formation

D’ici 2030, les soft skills seront au cœur des stratégies de recrutement des employeurs. Et Pôle Emploi n’est pas le seul organisme qui le clame haut et fort. 

Un collaborateur peut être excellent dans sa spécialité. Mais s'il n'a pas les compétences humaines nécessaires pour le travail d’équipe ou pour communiquer efficacement, il ne sera pas en mesure de faire progresser le projet dans lequel il est impliqué. 

Les soft skills, ou compétences douces, changent le marché de la recherche d’emploi et les priorités dans les entreprises. En effet, un recruteur ne recherche plus les mêmes compétences comportementales qu’avant le covid. Désormais, certains traits de personnalité comme l’esprit critique ou la résolution de problèmes sont fortement mis en valeur. 

Quelles sont les soft skills incontournables aujourd’hui en entreprise ? Comment repérer les candidats avec les skills les plus recherchées ? Peut-on développer les soft skills des collaborateurs déjà en poste ? Faisons le tour de ces nouvelles compétences qui font toute la différence et pèsent sur la prise de décision.

C’est quoi les soft skills ?

Les soft skills sont les qualités relationnelles, personnelles et sociales qui permettent aux employés de travailler efficacement avec leurs collègues, de résoudre des problèmes et de s'adapter à toute situation en entreprise. Elles englobent des compétences telles que la communication, la résolution de problèmes complexes, la créativité et la pensée critique. Ces compétences comportementales viennent en complément des hard skills, ou compétences techniques.

Les soft skills sont les nouvelles aptitudes humaines que les recruteurs s’arrachent. Il y a quelques années, les diplômes, les langues étrangères ou encore la maîtrise de programmes informatiques prévalaient pour une embauche. Aujourd’hui, on s’aperçoit que ces compétences techniques peuvent être apprises lors de la prise de poste, ou en formation, contrairement aux compétences relationnelles qui font toute la différence. Les entretiens d’embauche sont donc orientés différemment.

Les soft skills incontournables en entreprise

Vous recevez des tonnes de lettres de motivation mais vous êtes à la recherche de perles rares qui pourraient tirer votre entreprise vers le haut ? Selon une étude du Word Economic Forum en 2020, voici les compétences les plus importantes aujourd’hui au travail.

L’autonomie, soft skill numéro 1 en 2023

Des collaborateurs qui sont autonomes et savent accomplir leurs tâches sans trop de supervision sont ceux qui sont le plus recherchés en entreprise en 2023. Les besoins sont accrus avec la pratique du télétravail, où chacun doit se responsabiliser et prendre des décisions en l’absence de supervision constante. Un employé qui ne demande pas constamment la validation de ses managers leur permet de se concentrer sur des tâches plus importantes, telles que la planification stratégique et la gestion des ressources. Et tout le monde y gagne. 

La capacité d'adaptation

Ce savoir-être très prisé permet aux collaborateurs de s'adapter rapidement et efficacement à des situations de changement ou d'incertitude, et prend tout son sens après les périodes que nous venons de passer (crise, inflation, covid, etc.). Faire preuve d’adaptabilité est essentiel pour répondre aux défis imprévus et pour maintenir la productivité et la qualité du travail. Avec l’émergence de l’IA et des outils d’automatisation, il devient évident que des collaborateurs devront développer ces compétences clés, très recherchées par les employeurs. Cette compétence leur permettra de manier rapidement les outils de gestion de projet et les outils de communication en ligne.

La résolution de problèmes

Les employés capables de résoudre des problèmes sont souvent très appréciés. Ils peuvent aider l'entreprise à économiser du temps et de l'argent en évitant des erreurs coûteuses et en résolvant rapidement les problèmes qui surgissent. Les collaborateurs ayant une grande capacité de résolution de problèmes peuvent analyser la situation de manière systématique, trouver des informations pertinentes et formuler des solutions créatives et efficaces. Un véritable avantage pour les entreprises. 

L’esprit d’équipe

Une personne qui n’a pas l’esprit d’équipe peut faire plonger toute une équipe. Le travail d'équipe est essentiel en entreprise. Il permet de créer un environnement de travail positif et productif. Les collaborateurs qui travaillent bien ensemble peuvent partager des idées, résoudre des problèmes plus rapidement et travailler plus efficacement pour atteindre des objectifs communs. Un atout indispensable pour créer une culture d'entreprise positive, où les employés se sentent motivés et soutenus.

L’intelligence émotionnelle, une compétence recherchée 

Définition de l’intelligence émotionnelle

L'intelligence émotionnelle est la capacité à reconnaître, comprendre et gérer ses propres émotions, ainsi que celles des autres. Elle inclut la capacité à utiliser ces connaissances émotionnelles pour guider ses pensées et ses actions, ainsi que pour établir et maintenir des relations interpersonnelles saines. Ces aptitudes et compétences vont bien au-delà de la vie professionnelle.

L’intelligence émotionnelle, un pilier pour des collaborateurs heureux au travail

L'intelligence émotionnelle est constituée de plusieurs qualités humaines et relationnelles interconnectées, notamment :

  • La conscience de soi : la capacité personnelle à reconnaître et à comprendre ses propres émotions, ses forces et ses faiblesses.
  • La régulation émotionnelle : la capacité à gérer ses propres émotions de manière adaptative, à maintenir son calme en situation de stress et à se remettre rapidement des émotions négatives.
  • La motivation : la capacité à se fixer des objectifs motivants, à persévérer face aux obstacles et à rester optimiste face aux difficultés.
  • L'empathie : la capacité à comprendre les émotions des autres, à se mettre à leur place et à réagir avec compassion et compréhension.
  • La compétence sociale, ou intelligence relationnelle : la capacité à établir et à maintenir des relations positives avec les autres, à communiquer efficacement, à travailler en équipe et à résoudre les conflits de manière constructive. 

Les compétences humaines, pilier de la QVT pour les RH

Les soft skills, également appelées compétences douces ou compétences non techniques, sont un véritable atout pour la QVT pour les ressources humaines. En effet, elles permettent de créer un environnement de travail positif, où les employés se sentent valorisés, soutenus et motivés. Les compétences humaines peuvent également aider les RH à recruter, à former les employés de manière efficace. Et ainsi à développer des qualités recherchées, améliorer la communication et la collaboration entre les membres de l'équipe, et résoudre les conflits de manière constructive.

Communication efficace, gestion de conflits, médiation, résolution de problèmes, empathie, les exemples ne manquent pas pour illustrer comment les soft skills améliorent le leadership des RH. Le développement des compétences transversales est utile à tous les niveaux !

Comment développer ses soft skills ?

Accompagnement stratégique sur la QVTC

Vous avez besoin de faire le point sur votre QVT et attirer les candidats qui possèdent les compétences personnelles requises ? Réservez votre entretien stratégique avec Einaï. Cet accompagnement s’effectue en 3 temps : 

  • Aligner votre vision, vos valeurs à l’expérience collaborateur au sein de votre entreprise
  • Comprendre vos forces et vos succès pour développer les compétences professionnelles de vos collaborateurs
  • Déployer votre stratégie sur le long terme et communiquer de façon ciblée et impactante.

Les formations pour développer les compétences générales 

Il existe des formations pour accompagner vos collaborateurs et développer leurs compétences recherchées. Chez Einaï, nous avons créé 3 formations pour aider vos collaborateurs à faire face aux défis de demain.

  • Gestion du stress, pour aider les collaborateurs à améliorer leur bien-être mental et physique, leur productivité et leurs relations professionnelles. Ce coaching contribue également à améliorer la culture d'entreprise en créant un environnement de travail plus positif.
  • L’art du feedback, pour encourager les collaborateurs à mieux communiquer, à améliorer leur performance et à renforcer leur confiance en eux-mêmes.
  • Intelligence émotionnelle, pour mieux gérer ses émotions, développer des aptitudes interpersonnelles, améliorer la communication et faire évoluer le savoir-faire relationnel.

Vous l’aurez compris, les soft skills sont LES compétences à travailler lorsqu’on veut créer une dynamique positive et productive dans une entreprise, quelle que soit l’expérience professionnelle. Si vous avez besoin de mettre en place un parcours QVT adapté à vos collaborateurs et axé sur les soft skills, contactez-nous.  

Toutes les réponses à vos questions

Articles similaires

QVT
9
April 2024

Quel est le rôle de l'Anact ?

Découvrez le rôle essentiel de l'Anact dans l'amélioration du bien-être au travail, à travers des stratégies de prévention et de négociation collective.
QVT
1
April 2024

De la QVT à la QVCT : Impacts et bonnes pratiques

Plongez au cœur du bien-être au travail avec EINAI ! Cet article dévoile tout sur la QVT et la QVCT : innovations, avantages et vision d'avenir.
QVT
12
March 2024

Comment choisir son agence pour organiser sa semaine qvct ?

Choisir la bonne agence pour organiser une semaine de la QVT est crucial pour les entreprises désireuses d'améliorer le bien-être au travail.