Savoir prendre du recul pour avancer sereinement

einaï-prendre-du-recul

2,5 millions de salariés en état de burn-out sévère après cette longue période de crise sanitaire. C’est ce qui ressort du baromètre du cabinet Empreinte Humaine selon lequel la détresse psychologique des salariés ne cesse de progresser. Obligations, contraintes, stress au travail, charge mentale, recherche d’efficacité et de performance : qu’il s’agisse de sa vie professionnelle ou personnelle, on peut perdre de vue le sens de ce que l’on fait. On peut rapidement oublier de s’écouter et de penser à son épanouissement. Il est temps de faire une pause, de prendre une grande respiration, de vivre l’instant présent et surtout, prendre du recul au travail et dans sa vie personnelle.

Aujourd’hui, nous allons vous partager quelques astuces pour apprendre à relativiser et adopter un mindset positif, en prenant le temps de faire face aux situations difficiles, à une émotion négative, garder confiance et vaincre le stress chronique : ce sont les premières étapes pour retrouver un équilibre, de la sérénité, du sens dans ce que vous faites, et vous épanouir dans votre quotidien.

Réapprenez à vivre dans l’instant présent

L’avenir : source d’inspiration et non d’angoisse 

Avoir de l’ambition est une bonne chose, nous vous y encourageons. Anticiper, être organisé, permet de devancer les événements, dégager du temps pour soi et de réduire le stress.Il peut nous arriver de nous laisser submerger par nos peurs et nos angoisses. Nous nous retrouvons à vivre dans l’avenir et ce qu’il a d’anxiogène, au lieu d’apprécier le moment présent, de prendre de la hauteur pour découvrir  tout ce qu’il a à nous offrir.

Et si on apprenait à être dans l’anticipation et la préparation, sans pour autant se laisser tétaniser, stresser, et vivre dans l’instant présent ? Plus facile à dire qu’à faire, certes, mais nous avons quelques conseils pour y parvenir ! C’est une des clés de la prise de recul. C’est comprendre votre mode de fonctionnement et calmer son stress. Prenez un événement stressant. Pensez à cette situation de stress, où comment votre adrénaline et votre cortisol sont montés en flèche ? Si vous deviez prendre un peu de recul, quels auraient été les facteurs de stress ? Pouvez-vous trouver au moins 10 avantages afin de faire un pas en arrière face à cette situation émotionnelle.Grâce à cet exercice, vous pouvez apprendre à gérer votre stress, à relativiser envers une situation stressante afin d’avoir une prise de recul nécessaire pour aborder des prochains événements plus zen. 

Tirer les leçons du passé et aller de l’avant 

Le passé regorge de moments formateurs et fondateurs de notre quotidien, mais également être anxiogène. Nous avons tous commis des erreurs, fait de mauvais choix, ce qui peut nous amener à  vivre dans les remords ou les regrets. Il faut savoir prendre du recul, chasser le stress. Nous pouvons aborder les contretemps du passé comme une leçon positive, et même des expériences enrichissantes : c’est elles qui nous ont permis d’arriver où nous sommes, de préciser ce que nous désirons, et ce que nous ne voulons plus reproduire.

Et si on apprenait à évacuer les pensées négatives, célébrer ses échecs, identifier ce qu’on en a tiré, et les laisser derrière nous ? Prendre de la distance. C’est le challenge einaï pour laisser son passé derrière soi ! Notez votre échec et réfléchissez à tous ses avantages, tous les enseignements que vous en tirez, les apprentissages que vous auriez manqué si ne l’aviez pas vécu. Vous pouvez même trouver une façon d’en tirer profit à l’avenir : après tout, pour apprendre à gérer le stress, se relaxer, est plus simple lorsqu’une situation n’est pas nouvelle.

Prendre du temps pour soi

Entraînés dans une course effrénée, au quotidien, on oublie souvent de prendre le temps, de s’aménager des moments pour soi. Pourtant, le « me time » est nécessaire, voire indispensable, pour se recentrer sur soi, évacuer le stess, prendre du recul et éviter l’épuisement professionnel . Le surengagement, avoir la tête dans le guidon, est la voie express vers le burn out : apprenons à voir nos pauses comme des occasions de reculer pour mieux sauter. Il s’agit autant de pauses ponctuelles et courtes, liées à un besoin de prendre du recul, pour mieux gérer son stress, à travers une technique de relaxation, un exercice de respiration antistress, pour calmer ses hormones, que de pauses plus longues, pour pratiquer une activité qui nous fait du bien.

Faisons nous plaisir ! Nous avons tous ces activités qui nous mettent en joie mais pour lesquelles nous avons tendance à ne jamais trouver le temps. Faites la liste de toutes les activités personnelles que vous aimez, qui titillent votre curiosité, que vous souhaiteriez faire ou juste essayer. identifiez l’activité qui sera pratiquée (lecture, sport, manucure, danse, relaxation, sophrologie, méditation pleine conscience, cohérence cardiaque, un temps à ne rien faire, …). Chaque semaine, notre challenge sera de trouver un moment en semaine, et un pendant le week-end, pour une ou deux d’entre elles. Pour cela, il n’y a pas de secret : bloquez un créneau dans votre agenda, comme rendez vous avec vous-même. Un véritable moment anti-stress.

Einai-CTA-Diagnostic

Adoptez un mindset positif

Le bien-être est avant tout un état d’esprit qui se cultive. Et à cet effet, einaï vous donne quelques challenges pour garder confiance et pour raviver la flamme avec la première personne dans votre cœur : vous-même !

Le pouvoir de la gratitude et du contentement

Le mindset positif est beaucoup plus aisé à adopter qu’il n’y paraît. Et surtout, il se cultive : il nous arrive de tomber dans l’insatisfaction, voire dans l’ingratitude, en se concentrant sur le négatif ou sur une situation difficile. On peut s’entraîner et apprendre à relativiser, à voir la chance que nous avons, les points positifs dans nos vies, toutes ces bénédictions pour lesquelles on peut avoir de la gratitude et gagner en sérénité.

Le challenge einaï spécial gratitude et reconnaissance est de faire une liste de tout ce qui va bien dans votre vie, tout ce qui nous met en joie. Achetez votre cahier de gratitude et déposez- le sur votre table de nuit. Avant de vous coucher ou au réveil, notez 3 choses pour lesquelles vous avez de la gratitude. Cela peut être, tout simplement, “je suis reconnaissant.e, d’être en vie, d’avoir un toit, de respirer, de la météo de la journée, d’un mot gentil qui m’a été adressé, d’avoir donner une séance de coaching bénéfique, d’avoir lutter contre les troubles du sommeil…Et si vous poussiez le challenge, et que vous faisiez une liste de toutes vos réussites, de tout ce dont vous êtes fier.e.s pour se libérer du stress ?

 Faites preuve de bienveillance envers vous-même … et de discernement 

La confiance en soi, voire la foi en soi, sont indispensables à l’amour de soi et au mindset positif. Pourtant, nous avons tendance à être exigeants et durs avec nous-même : prenons du recul et tentons d’avoir un regard objectif et empathique envers nous-même. Ne nous autoflagellons pas !  Il faut apprendre à lâcher prise, à accepter ses failles, ressentir ses émotions positives et  ses émotions négatives Il est également important de faire preuve de discernement : Il y a, dans nos vies, des obstacles et sources d’insatisfaction, qui peuvent être sources de frustration. Cela dit, certaines d’entre elles échappent à notre contrôle, et ce serait une folie de se laisser parasiter.

Pour ce challenge, nous vous invitons à lister les choses qui vous tracassent ou vous stressent et de distinguer celles sur lesquelles vous avez un impact, et celles sur lesquelles vous n’avez aucune possibilité d’action. Dites vous « et si je prenais du recul ? ». Une feuille et un stylo suffisent à se débarrasser de la charge mentale qui nous encombre sans qu’on ne puisse rien y faire. Pour aller plus loin, vous pouvez noter la première action que vous pouvez faire pour avoir un impact positif, cela vous aidera à prendre des décisions pertinentes et ainsi réduire le stress.

Soyez le changements que vous voulez voir : la magie de la reconnaissance et du compliment

On pourrait croire que le mindset positif passe exclusivement par son rapport à soi-même. Pourtant, nos interactions avec les autres construisent elles aussi notre rapport au monde qui nous entoure et impactent notre état d’esprit. Chez einaï, nous croyons dur comme fer au pouvoir de la reconnaissance et du compliment, c’est dans notre ADN, notre culture d’entreprise. Le feedback positif est contagieux, et permet d’apporter une atmosphère de travail agréable.

Et si on essayait de voir le positif chez les autres, ce qu’ils font de bien, ce qu’ils font pour nous, et surtout, qu’on leur disait ? Vous seriez étonnés de voir à quel point ça fait du bien, et la vitesse à laquelle ça se transmet.

 

Retrouvez du sens dans votre quotidien 

Le caractère redondant du quotidien n’est pas une fatalité : ce n’est pas un frein à la réalisation de soi, ni incompatible avec votre bien-être. Mais encore faut-il savoir lui donner la bonne direction.

croyez en vos ambitions 

Nous l’avons écrit plus haut : vivre dans le futur et le laisser empiéter sur le présent est contre-productif. Se mettre la pression, s’autoflageller pour ses erreurs, être insatisfait de ce qu’on a, sont des habitudes qui peuvent accentuer un mal-être. Pour autant, croire à ses ambitions, se challenger et rêver, sont des habitudes que nous ne pouvons qu’encourager, et qui ne sont pas incompatibles avec le lâcher-prise. C’est ce qui nous pousse à nous dépasser, tant que c’est fait avec discernement. Prendre du recul signifie ne pas se laisser submerger par la négativité, gérer son mental et son moral, contre le stress, mais ça signifie absolument pas se relâcher ou abandonner !

Votre challenge est de rêver. Imaginez, visualisez votre vie idéale, soyez irréalistes ! Il est maintenant temps de définir les objectifs qui sont accessibles et réalisables, et comment vous pourriez y arriver, en distinguant ce qui est sous votre contrôle. Vous avez un premier plan d’action.

 l’IKIGAI, un fabuleux outil pour retrouver du sens 

Connaissez-vous l’IKIGAI ? C’est un concept japonais qui consiste à trouver sa raison d’être et donc la joie de vivre.  C’est «  la raison pour laquelle nous nous levons chaque matin », notre mission, le but de notre vie, , ce qui nous fait apprécier notre quotidien. Pour le trouver, il faut trouver le dénominateur commun à la réponses de quatre questions :

  • Qu’est-ce que j’aime faire ?
  • En quoi suis-je bon ou doué ?
  • Pour quoi pourrais-je être payé ?
  • De quoi le monde a-t-il besoin ? 

Notre Ikigai n’est pas forcément professionnel, c’est un équilibre de vie qui permet de se sentir satisfait et épanoui.

einaï ikigai

Mettez-vous en action 

Réussir à prendre du recul, faire une pause, vivre dans l’instant présent,et être satisfait de ce qu’on a ne signifie pas forcément de s’en contenter. Vous avez un mindset positif, des rêves, la capacité de distinguer ce sur quoi vous avez du contrôle et un impact : vous pouvez vous mettre en action. Une fois que nous trouvons ce qui permet de retrouver du sens, ce n’est plus source d’anxiété, mais au contraire, un moteur, une force, une source d’inspiration qui dynamise et galvanise. Adoptons la théorie des petits pas, sachons annuler la réponse de crainte ou d’insatisfaction, faisons-nous aider : il ne faut pas hésiter à se tourner vers votre service RH afin de discuter de nos projets, de nos objectifs, de nos besoins.

Articles récents :