“Pourquoi le dossier n’est pas fini ?”, “Il faut qu’on parle”, “Vous n’avez rien compris” Ce sont des phrases que l’on peut entendre couramment et qui n’engage pas forcément le dialogue. Ces phrases peuvent nous mettre dans une position défensive.                                                                                                                                                          La communication des managers à un rôle important dans l’engagement de leurs collaborateurs et ainsi que pour l’ensemble de l’organisation.

La communication, une nécessité

Une bonne communication est un élément clé de la réussite d’une entreprise. Les personnes qui composent une entreprise, ne forme pas simplement des équipes parce qu’ils effectuent la même mission ou des missions complémentaires. Ils le sont parce qu’il y a un intérêt à partager leurs informations. Effectivement, ils partagent leurs connaissances, des informations importantes, ils expriment leurs besoins, leurs envies, leurs idées ou leurs frustrations. Grâce à ça, les équipes, qui composent une entreprise pourront avancer plus vite, se soutenir et échanger dans de meilleures conditions.                                                                                                                                      En outre, communiquer de manière positive ouvre un terrain plus serein d’expression.

Un outil puissant pour une équipe plus engagée

Quand la communication n’est pas adaptée à l’interlocuteur, à la situation et aussi au contexte. Il y a de forte chance que le message soit mal compris, ou mal interprété. Cela peut engendrer des effets indésirables au travail. Ne pas l’exprimer peut nous « ronger », change notre humeur et nous rend irritable.

Pour cela, le respect, la compassion et l’empathie sont des réels piliers à la communication. L’apprentissage de ces piliers vont permettre une meilleure compréhension des autres mais aussi une meilleure connaissance de soi-même. Cela permettra de transformer des situations conflictuelles en dialogue constructif, d’être plus pertinent dans notre discours et ainsi de contrôler nos émotions pour favoriser une meilleure collaboration.

De plus, la base d’une bonne communication est l’écoute active. Selon Carl Rogers, l’écoute active est une technique de communication qui consiste à utiliser le questionnement et la reformulation afin de s’assurer que l’on a compris au mieux le message de son interlocuteur et de le lui démontrer. C’est est une compétence qui permet de mieux comprendre son interlocuteur, notamment ses besoins et ses demandes qui sont des notions importantes pour un manager. En outre, une bonne écoute et donc une bonne compréhension de l’autre, atteste de l’attention qu’on lui porte, il se sent ainsi valorisé et son avis est pris en compte.

Les bénéfices vont plus loin encore car si nous avons le sentiment d’être écouté et d’être entendu par l’ensemble de notre équipe et par notre manager, cela améliorera aussi notre niveau d’engagement.

 

Activités possibles :

  • Ateliers de 45 minutes à 1h30 ou des demi-journées
  • Conférences thématiques 1h ou 1h30
  • Programmes d’approfondissement/ cursus de formation de 8 séances

Type d’intervenants :

Coach en communication positive, en PNL (programmation neuro-linguistique), en ANC (approche neurocognitive et comportementale), en PNC (programmation neuro-coporate), en CNV (communication non violente). Formateurs en gestion des conflits, Intervenants en communication non verbale, Facilitateurs en communication (Ice Breakers), Sophrologue ou intelligence adaptative.

Tout au long d’une carrière professionnel, certaines situations nous amènent à devoir prendre la parole en public. Il est donc essentiel de savoir comment s’y prendre de manière à pouvoir gérer son stress, d’être convaincant et percutant dans le message à transmettre.

Osez prendre la parole libère des endorphines

La clé d’un discours percutant va être pour l’orateur de rester authentique, de rester soi-même et de surtout pas de jouer un rôle. Il ne suffit pas de réciter un discours avec simplement des mots, mais d’incarner, de s’approprier le texte, la scène et d’embarquer le public dans votre récit.

L’authenticité permet d’apporter « un plus » au discours, une « personnalité », de le rendre plus « vivant » et plus « dynamique ».

Dès lors que vous êtes authentique, vous-même, vous arrivez à captiver votre auditoire.

Pour être un bon orateur et faire adhérer le public à vos idées, il important aussi de faire passer ses idées avec conviction.

En effet, pour pouvoir convaincre, il faut faire comprendre à ses interlocuteurs que vous-même êtes absolument persuadé de ce que vous dites. Que votre discours est fondé sur des faits, des preuves évidentes.

Et c’est cette conviction qui va donner l’envie d’adhérer à vos idées.

 

Quelques conseils pour préparer votre prise de parole :

Les mots sont-ils les plus important dans un discours ?

Vous allez nous dire : indispensable. En effet, « les mots » représentent vos idées, ce que vous pensez, le fait d’exprimer votre opinion. Mais, le plus impactant dans un discours est enchaînement de vos idées, la suite logique qui vous amène à une conclusion.

Astuce #1: Commencez votre discours en racontant une « histoire » afin que votre public puisse s’identifier et ainsi capter son attention.

Et la posture, la voix, les gestes, dans tout ça ?

Et oui, la communication non verbale représente 92% de notre communication. Ce sont les éléments que votre auditoire se souviendra le plus dans votre prestation. Ne négliger pas la posture.

Astuce #2 : soyez bien ancrer dans le sol, les pieds à la largeur de bassin pour être bien stable. Votre respiration, votre souffle doit être fluide. Un speaker qui parle trop vite, donc l’impression qu’il n’a pas envie d’être là. Respirer, ça réoxygène votre cerveau. Puis un silence, dans une phrase, entre deux paragraphes est agréable à entendre.

Poser sa voix, avoir une bonne intonation, varié de rythme sont des clés pour être plus authentique lors d’une prise de parole en public. Les gestes sont également à maîtriser ou à contrôler. Astuce #3 : Pour que votre auditoire retient mieux vos paroles, accompagnées les de gestes. Par exemple, voici 3 exemples, faites le geste du décompte, 1, 2 et 3 avec votre main.

Puis, un élément qu’on oublie, ou plutôt qu’on considère comme accessoire. Ce sont les vêtements. Pourtant il faut y porter une attention particulière. Ils permettent par exemple d’illuminer votre visage. Il faut être à l’aise dans ses vêtements. En effet, pour être à l’aise sur scène, il faut des vêtements confortable pour pouvoir bouger.

Astuce #4 : Évitez les vêtements trop serrés, surtout pour bien respirer et choisissez un pantalon habillé mais avec lequel vous êtes à l’aise pour bouger.

 

Formats :

  • Ateliers 45min à 1h30 ou des demi-journées
  • Conférences thématiques 1h ou 1h30
  • Programmes mixant les 5 disciplines pour une approche holistique

Type d’intervenants :

Coachs en mieux-être, sophrologues, scénaristes, conseil en image,vidéastes/photographes

La Qualité de Vie au Travail symbole d’une performance sociale et économique !

“Chez Einaï, nous avons une conviction que le monde de demain sera plus humain et plus solidaire. Deux nouvelles notions très importantes sont les priorités des entreprises du nouveau monde : La raison d’être et les impacts sociaux.
Comment accompagner ces transformations ? Comment les intégrer tout en continuant à créer de la valeur ajoutée ?”

Sarah Macheboeuf

Et si vous anticipiez ces changements ?

Passez de la réflexion à l’action, commencez par le test !
La Qualité de Vie au Travail est encore synonyme de “RPS” pour les grands comptes et de “baby-foot” pour les start-up. Et si la dimension QVT était beaucoup plus transversale qu’avant ?

Mesurez le chemin qu’il vous reste à parcourir grâce à notre diagnostic “Qualité de Vie au Travail, nouvelle génération” ! Répondez aux 15 questions et découvrez votre profil.

se simplifier la vie au travail

Puisque nous passons la plupart de notre temps derrière un bureau, autant faciliter sa manière de fonctionner et se sentir plus à l’aise dans son organisation. Petit tour d’horizon des conseils maison d’Einaï pour optimiser son quotidien professionnel.

On retombe en enfance

Veille de jour d’école : vous préparez votre cartable et votre tenue pour le lendemain. Cette classe de CE1 va être synonyme de réussite et d’intenses parties de balles aux prisonniers. Pourquoi ne pas s’inspirer de ces années passées pour définir l’outfit adéquat du meeting de demain après-midi, et de prendre le temps de repasser sa chemise ou de cirer ses chaussures ? On n’hésite pas non plus à vérifier le niveau de batterie de son ordinateur et à faire une mise à jour de la dernière version d’IOS pour se réveiller en toute sérénité et évacuer le stress des matinées trop pressées.

A fond la forme

On arrête les formules sandwich-éclair au chocolat-coca de la boulangerie. Ça concorde au centime près avec votre chèque-restaurant mais ça empêche de conserver une alimentation saine et les coups de fatigue de milieu de journée ne sont plus qu’une succession de piquage de nez devant votre écran. Prenez le temps de vous préparer un tupperware avec des légumineux pour remplacer la viande et faire le plein de protéines et d’énergie, un laitage allégé pour le calcium et la ligne et des fruits secs pour l’effet coup de boost.

La psychologie positive

Aidez à bien guider votre esprit pour mieux coopérer avec vous-même. Parlez-vous en termes précis et décrivez à voix haute vos objectifs à atteindre. Au lieu de vous répéter : « Ce rendez-vous de fin de semaine m’angoisse, la charge de travail qui m’attend est énorme » dîtes-vous : « C’est un nouveau challenge qui va m’aider à me dépasser et évoluer dans mes missions ». Votre cerveau sera alors moins résistant et influera de manière positive sur votre moral, votre physique et votre mental. Penser différemment consiste à envisager vos expériences sous une perspective nouvelle et à reformuler les situations compliquées ou les sources de stress en un nivellement positif et évolutif.

La méthode Seinfeld

Améliorez votre productivité en suivant la méthode de Jerry Seinfeld. Il s’agit de considérer la tâche comme achevée lorsque vous l’avez terminée. Définissez d’un point récurrent (chaque jour, chaque semaine) tel que : « apprendre 10 nouveaux mots de vocabulaire pour perfectionner votre anglais » ou « mettre à jour 20 lignes de votre fichier de prospection ». L’idée étant de tenir votre engagement sur le long terme et de ne surtout pas briser la chaîne. Cette méthode développera votre productivité et insufflera au fil du temps un sentiment d’évolution bénéfique.

bien-être du monde du travail

Quoi de neuf en 2017 dans le monde du travail en terme de bien-être, d’innovations créatives et au service du bonheur des salariés ? Einaï vous informe ! Le monde du travail est en perpétuelle mutation… En tant que spécialiste du bien-être au travail, Einaï est allé chercher pour vous les dernières nouveautés afin de vous donner quelques idées pour vous sentir bien au travail !

Les Chief Hapinness Officers…

Comment faire abstraction de l’apparition des CHO, ces responsables du BONHEUR en entreprise venus tout droit des Etats-Unis ?! Les Chiefs Happiness Officers, ces DRH plus « fun » sont de plus en plus nombreux et le bien-être des employés est leur cœur de métier. Des salles de repos ou de détente aux activités qui sortent de l’ordinaire : faire venir des conciergeries qui vous rendent tous types de services pratiques, des prestataires bien-être et beauté, des activités de team building… Ils regorgent d’idées pour rendre vos journées plus FUN, moins monotones. Réaménagement du lieu de travail, décoration moins conventionnelle, babyfoot et playstation, afterwork, cours de yoga, massages… La liste des options est infinie !
C’est un vrai métier, dont la légitimité est appuyée par des études scientifiques ayant établies une corrélation entre productivité, résultat et salariés HEUREUX ! Une entreprise se souciant du confort et du plaisir des salariés a toutes les chances de voir leur productivité augmenter.

Travailler autrement… et loin !

Une nouvelle catégorie de workers fait peu à peu parler d’elle : le nombre de « travailleurs nomades » ne cesse d’augmenter : des salariés, entrepreneurs, chercheurs, qui ne sont pas tenus d’être dans un bureau jour après jour, qui pratiquent le télé-travail ou sont à la recherche de lieux innovants afin de retrouver créativité et inspiration…
Pour ce type de travailleurs, un concept a été développé par plusieurs entreprises : Outsite, Nomad House ou encore The Blue House ! Des villas ou maisons à Santa Cruz, San Diego, au Maroc et bien plus encore, où l’on peut louer une chambre, pour une semaine, un mois, un an ! À la disposition des locataires : tout ce dont on a besoin dans une maison… et un espace de COWORKING. Les avantages : un RYTHME DE VIE totalement différent, moins de stress, un air de vacances et une productivité décuplée ! Vous avez tout à disposition, sur place : pas de transports, pas d’embouteillage… Et la possibilité d’aller faire du surf ou du parapente à la pause-café de 15h !

Des entreprises libérées !

À l’image de Décathlon, Auchan ou Michelin, des entreprises bousculent les codes, suppriment les systèmes de hiérarchie et donne la parole et le pouvoir à leurs employés. Chez Chronoflex, tout le monde se tutoie, le PDG n’a pas de bureau fermé et isolé, les salariés peuvent faire part de leurs besoins et idées et savent qu‘ils vont être entendus.
Certaines entreprises ont même mis en place un système de micro-rêve : les employés peuvent choisir leurs horaires afin de pratiquer une passion au cours de la journée. Ils adaptent donc leurs horaires en fonction des disponibilités des différents complexes sportifs, haras ou cours de danse… Les salariés sont donc plus MOTIVÉS par cette possibilité de compléter leur journée par une activité qui les PASSIONNE !

Un mouvement est en marche : le bonheur au travail, c’est possible ! Les possibilités sont infinies et les entreprises évoluent de jour en jour pour satisfaire leurs employés, instaurer un climat serein et positif au sein des équipes, et augmenter le bien-être au travail !

BE HAPPY AT WORK, avec einaï !

cheerz et le bien être des salariés

Einaï va vous proposer régulièrement des témoignages d’entreprises où le bien-être des salariés est au cœur de leurs prérogatives.

Depuis quelques années, la notion de bien-être voir même de bonheur au travail commence à être dans les starting-block des nouvelles formes de RH. Il reste encore beaucoup de travail à faire mais c’est en bonne voie. Les start-up et quelques grands groupes commencent à être des figures de proue.

Aujourd’hui, je vous laisse découvrir les témoignages de salariés de Cheerz.
Découvrez leurs astuces pour favoriser le bien-être au travail. Ne croyez pas que ça soit impossible, bien au contraire.

Je remercie de tout cœur l’équipe de Cheerz au grand complet.
Merci à Aurélien et Antoine, vous êtes des Grands Chefs !
Merci à Charlotte et Mathieu pour leurs astuces pertinentes et maintenant tout le monde va penser au POSITIVISME et à la BIENVEILLANCE entre collégues avant tout.
Merci Adrien pour le contact 🙂

bienfaits des vacances au travail

Quelques grains de sable au fond de votre sac à main, un goût d’eau de mer salée sur les lèvres : vous vous croiriez presque encore en vacances… Et pourtant ! Le gong a retenti : l’heure de la reprise a sonné. Alors, comme la majorité des Français vous vous apprêtez à retourner à votre train-train quotidien : métro-boulot-dodo. La reprise du travail ne vous enchante pas. Et si vous abordiez la question autrement ?

La période estivale rime avec détente, relaxation, on recharge ses batteries pour mieux affronter la rentrée. Vous avez fait le plein de vitamines, votre teint est hâlé, vous êtes reposé(e) …

Quelques astuces pour prolonger les bienfaits des vacances dès votre retour au travail.

1- Préserver votre sommeil

Vous avez fait le plein de sommeil durant vos vacances : vous avez enchaîné des nuits de 9h et des grasses matinées à gogo sans oublier les après-midi sieste-farniente sur la plage. Vous avez compris que le sommeil influe sur votre humeur et votre productivité. De retour au travail, il n’est pas toujours possible de faire des nuits suffisamment longues pour débuter la journée en pleine forme. Comment remédier à cela et éviter les coups de barre à répétition ?

Grâce aux micro-siestes. La micro-sieste dure entre 5 à 20 minutes et procure de nombreux bienfaits : elle réduit le stress, améliore les performances et a un grand pouvoir de récupération. Attention toutefois à ne pas dépasser les 20 minutes, vous risqueriez de tomber dans un sommeil profond et vous auriez du mal à refaire surface…

Pour pratiquer la micro-sieste AU BUREAU : fermez les yeux, relâchez vos muscles et concentrez-vous sur votre respiration.
La pratique de la micro-sieste a fait ses preuves dans de nombreuses entreprises. Par exemple, elle est omniprésente au Japon, où elle fait partie intégrante de la culture nationale.

2- Les astuces beauté pour garder bonne mine à la rentrée

Depuis que vous êtes rentré(e) on ne cesse de vous complimenter sur votre teint. En même temps vous y avez apporté un soin tout particulier. Cela vous flatte et vous espérez garder bonne mine tout au long de l’année. Pas de panique : la beauté se trouve dans l’assiette !
En effet, vous pouvez adopter une alimentation qui renforcera votre bronzage. Beaucoup d’aliments de couleur orange sont à privilégier. Ils sont source de béta-carotène et/ou vitamine A. La carotte, l’abricot, l’orange, la mangue en font partie. Mangez-les de préférence crus afin de préserver toutes les vitamines présentes à l’intérieur.
Si la beauté se trouve dans l’assiette elle se trouve aussi dans votre salle de bain !
Pour prendre soin de votre peau, voici un gommage maison simplissime à réaliser, à faire une à deux fois par semaine.
Mélangez 2 c.à.s de monoï (vous pouvez vous en procurer en parapharmacie) et 2 c.à.s de sable fraîchement rapporté de vos vacances. Vous pouvez remplacer le sable par de la pulpe de coco. Ce gommage vous permettra d’éliminer les cellules mortes de votre peau tout en l’hydratant. Vous pouvez insister sur les zones sèches (coudes et genoux).
Le top pour avoir une peau satinée tout en sentant bon les vacances ! L’odeur du monoï sur votre peau ne laissera pas vos collègues indifférents !

3- Faire de la pause déjeuner un moment de convivialité

Mettez fin aux repas engloutis devant votre ordinateur ou au sandwich avalé entre 12h et 12h01, ces habitudes ne favorisent pas votre bien-être au travail. Pendant les vacances vous avez pris votre temps pour organiser des repas agréables, vous vous êtes mis à cuisiner des produits frais, voire même de décorer votre table avec des serviettes, des nappes et de la vaisselle colorée. Et si vous gardiez quelques-unes de vos bonnes habitudes ?
Depuis toujours, le repas est un moment clé dans la vie des hommes : il permet de reconstituer nos forces de travail, mais également de passer un moment de partage et de convivialité. Les repas sont un moment à part qui permettent de tisser du lien social entre les individus. L’occasion rêvée pour vous d’échanger avec vos collègues et d’apprendre à mieux les connaître. Des études américaines démontrent que la performance d’une équipe est meilleure si les équipes prennent leurs repas ensemble.
Si votre lieu de travail le permet et que vous travaillez dans une petite structure vous pouvez même proposer que chacun rapporte un plat pour faire découvrir de nouvelles saveurs aux autres et échanger éventuellement les recettes pour les plus gourmands d’entre vous. Une idée pour rendre un repas convivial !