L’épuisement professionnel : comment prévenir le syndrome d’épuisement?

blog-einai-article-comment-prévenir-epuisement-professionnel-burnout

Épuisement professionnel, burn-out, syndrome d’épuisement, dépression… autant de mots pour décrire une situation de mal-être chez un individu. La qualité de vie au travail est aujourd’hui un vrai enjeu sociétal. En effet, le burn-out touche de plus en plus de Français, en tant qu’employeur, il est donc important d’observer les changements de comportement. Tentons de mettre des mots sur cette pathologie afin de vous apporter des solutions pour faciliter le bien-être au travail de vos salariés. 

Qu’est ce qu’un épuisement professionnel

Origines de l’épuisement professionnel 

L’épuisement professionnel ne date pas d’aujourd’hui. Freudenberger avait déjà introduit le syndrome d’épuisement professionnel (équivalent en anglais à l’expression burn-out) dans les années 1900 : il rentrait tard de l’hôpital, jusqu’au jour où il était tellement épuisé émotionnellement et mentalement, qu’il ne s’est pas levé pour aller travailler. 

L’épuisement professionnel, comme son nom l’indique, est un syndrome d’épuisement qui se caractérise par une surcharge et une souffrance au travail. Il est toujours lié au travail quand au contraire la dépression peut être liée à différents facteurs (professionnels, familiaux et personnels)

Einai-CTA-Diagnostic

L’épuisement professionnel est reconnu comme un syndrome par l’OMS 

Anxiété, stress, perte de mémoire, fatigue… sont des facteurs de risque pour la santé d’un individu. En effet, ils provoquent l’épuisement professionnel. L’Organisation Mondiale de la Santé cite le burn-out dans la classification internationale des maladies. Il n’est pas considéré comme une maladie, mais plutôt comme un syndrome lié à un stress chronique au travail engendré par différentes causes. 

L’épuisement professionnel est une éternelle boucle, afin d’apporter des solutions à vos salariés, il est considérable de connaître ces causes et les signes qui caractérisent l’état d’épuisement.

Les causes et les signes de l’épuisement professionnel 

En général, le burn-out est l’accumulation de plusieurs facteurs liés au travail. Les causes sont multiples et propres à chaque travailleur. On distingue quatre grandes principales causes : 

  • exigences au travail,
  • manque d’autonomie,
  • mauvais rapports sociaux,
  • et insécurité de la situation au travail.

Les causes du burn-out 

Le travail fait partie intégrante de notre quotidien. Il est préférable de se lever le matin avec le sourire et l’envie d’aller travailler plutôt que de se lever avec la boule au ventre. Ainsi votre mission, en tant que manager, est d’apporter les conditions de travail nécessaires et d’améliorer la satisfaction au travail de vos collaborateurs. 

L’exigence au travail 

Les exigences au travail sont nombreuses (rythme, intensité, charge de travail…). Tous ces éléments peuvent ainsi pousser un salarié à se mettre en arrêt de travail et lui engendrer des problèmes de santé. 

La fixation d’objectifs irréalistes peut entraîner un mal être au quotidien pour le salarié. Lorsque l’on fixe des objectifs, il est conseillé, en amont, de savoir si cela est réalisable. Chaque personne est différente, et chacun a sa propre cadence de travail. 

Le manque d’autonomie 

Un salarié avec une faible marge de manœuvre peut se sentir privé de ses libertés d’expression. En effet, le collaborateur peut vite penser que vous ne lui faites pas confiance. Si cela est le cas, expliquez-lui calmement la situation. 

Si vous deviez retenir un élément important dans cet article : la confiance et la communication sont des notions importantes et elles permettent d’améliorer la productivité et les relations avec vos collaborateurs. 

Les mauvais rapports sociaux 

Il peut arriver qu’une personne ne s’entende pas avec tout le monde et notamment au travail. La mauvaise entente avec ses collègues peut avoir une mauvaise influence sur le moral d’une personne sensible.

Par ailleurs, le burn-out peut être entraîné également par une mauvaise solidarité entre l’ensemble de l’équipe, ce qui peut impacter directement le salarié. Enfin, des violences verbales peuvent conduire à un stress au travail. 

L’insécurité de la situation au travail 

Le salarié peut être stressé au quotidien et le fait de devoir changer de qualification dans l’année peut accentuer gravement ce stress. Par ailleurs, si le salarié ressent qu’il n’est pas très à l’aise, c’est une boucle sans fin. Il peut vite se refermer sur lui-même et avoir peur de perdre son emploi. 

En résumé, les causes de l’épuisement professionnel sont liées au travail. H3 Les signes de l’épuisement professionnel 

Afin de reconnaître une personne qui souffre d’épuisement professionnel, émotionnel et ainsi pouvoir venir en aide à cette personne, il est conseillé de connaître les différents signes. 

Le stress 

Le stress est l’un des facteurs principaux qui déclenche l’épuisement professionnel. En effet, il peut engendrer de nombreux symptômes physiologiques, cognitifs, émotionnels et comportementaux : 

  • Physiologiques : perte d’appétit, sommeil difficile…
  • Cognitifs : perte de mémoire, sautes d’humeur, difficulté à communiquer… ● Émotionnels : faible estime de soi, anxiété, fatigue quotidienne…
  • Comportementaux : perturbations, pleurs, agitation…

La motivation 

La motivation d’un salarié peut se mesurer et notamment par l’implication de vos salariés. Une baisse d’énergie de la part de votre collaborateur peut signifier surcharge de travail. En effet, vous allez ressentir une profonde baisse d’intérêt et de motivation à l’égard de son travail. 

Des signes plus personnels 

Il y a des signes beaucoup plus personnels que vous ne pourrez pas forcément distinguer mais une attention toute particulière à ses expressions et à son état de fatigue sont autant de clés pour vous permettre de détecter un mal être au travail. 

Les signes de l’épuisement professionnel sont reconnaissables, et pourtant le burn-out existe toujours bien en France. La crise sanitaire a d’ailleurs accéléré le nombre de cas avec la mise en place du télétravail.

Articles récents :